RENCONTRER L’ENFANT EN NOUS

Home  >>  Articles  >>  RENCONTRER L’ENFANT EN NOUS

RENCONTRER L’ENFANT EN NOUS

1
Déc,2015

5

Découvrir l’enfant qui habite en nous, c’est ce reconnecter avec ce petit être pur que nous étions pendant notre jeune enfance dont le coeur a été meurtri par toutes sortes de  blessures subies de part et d’autre.

JE NE SERAI PAS AIMÉ

Combien de fois avons nous refouler nos émotions et désir par peur de déplaire ou  d’être jugé en pensant que si j’agis de tel ou tel façon peut-être que je ne serai pas aimé, ou rejeté ou abandonné. Un enfant ça rie, ça pleure, ça s’exprime, ça dit oui ou non naturellement car ile ne connait pas encore les barrières psychologiques.  Mais si il pleure à un moment qui dérange un adulte alors là il doit refouler sa tristesse ou ça peine parce que c’est pas le temps. Il grandira alors avec l’idée que ses sentiments, son opinions ou ses idées c’est pas important et apprendra à refouler en très bas âge de peur de déranger et qu’il serait préférable qu’il se taise s’il veut se faire aimer.

BLOQUÉ À L’ÂGE DE LA BLESSURE

Il sera alors prévisible de s’attendre à ce que cet enfant rendu adulte puisse avoir peine à s’exprimer ou apprendre le respect puisqu’il n’a aucune idée de ce que cela implique, il n’a pas eu de modèle. Un enfant ça apprend par l’exemple. Lorsqu’un enfant est profondément blessé, son développement  en sera affecté et une partie de lui restera bloquée  à l’âge que la blessure aura été subie. Il arrivera à l’âge adulte en traînant  à l’intérieur de lui un enfant blessé et en colère.

MODE SURVIE

Il est de notre responsabilité de découvrir, d’apprivoiser et de réconforter cet enfant blessé en nous.  Sinon il continuera à vivre et à se manifester dans notre vie d’adulte, nous amenant à adopter des mécanismes de défense et des comportements inadéquats ou  de compensation ( comme les dépendances) pour survivre jusqu’à ce qu’on s’en occupe.

Libérer cet enfant en nous, c’est se libérer des chaînes qui nous retiennent prisonniers de notre passé.

5 Comments so far:

  1. Anonyme dit :

    merci tu ma eclaisie les idee

  2. Anonyme dit :

    sa fait mal de ce voir souffrir et ne pas arriver a ce liberer merci pour ton article

  3. Misty dit :

    A million thanks for posting this inatomfrion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *